La fille mal gardée

La fille mal gardée

BALLET DE L’OPÉRA GRAND AVIGNON

Direction chorégraphique : Éric Belaud.

Un concentré délirant parfaitement maîtrisé.
La Fille mal gardée, monument du répertoire et plus ancien ballet du patrimoine classique à la conquête du théâtre de Tarare.
Version modernisée par le ballet de l’Opéra Grand Avignon et mise à l’honneur lors de plusieurs opérations nationales « Tous à l’opéra » consacrées à la danse, sous le parrainage d’Aurélie Dupont ou de Brigitte Lefèvre.

Lise, l’héroïne et fille unique de Simone, une veuve propriétaire d’une ferme prospère est amoureuse de Colas, un jeune berger désargenté. Cela contrarie sa mère qui a pour elle d’autres ambitions.
Simone voudrait la marier à Alain, fils d’un vigneron cossu, l’opulent Thomas. Espiègle et tenace, elle finit par triompher après mille ruses et détours. Colas l’enlève tandis que gronde l’orage et Alain s’envole emporté par son ombrelle.

Huit danseurs et six solistes donneront vie et rythme à ce ballet endiablé.

Pour le chorégraphe Éric Belaud, « c’est une oeuvre légère, burlesque, avec des personnages loufoques. Un mariage arrangé qui tourne à la farce… un univers qui fait penser à ces comédies italiennes des années 50. Alors place à la fantaisie. »

« C’est gai et rafraîchissant à souhait. Cette « fille », à ne pas laisser tomber, devrait faire le bonheur de toute la famille et déclencher plus d’un rire d’enfant. »

– VAUCLUSE MATIN


Avec : Bérangère Cassiot, Béryl de Saint-Sauveur, Ari Soto, Anthony Beignard, Sylvain Bouvier, Noémie Fernandes, Aurélie Garros, Virginie Coussière, Arnaud Bajolle, Joffray Gonzalez et Georges Prunier
Musique : Ferdinand Hérold
Chorégraphie : Éric Belaud
Costumes : Danièle Barraud (réalisés dans les ateliers de l’Opéra Grand Avignon)
Lumières : Philippe Grosperrin
Décors : Ateliers Artefact (Courthezan)

Production : Opéra Grand Avignon

Crédit photo : Cédric Delestrade/ACM-Studio.fr/Avignon

Samedi 18 janvier 2020 à 20 h 30

Leave a Reply

Your email address will not be published.